header banner
Default

Quel est le lien entre Paul Pogba et les fans en désespoir? Les NFT


Le footballer Paul Pogba a fait la promotion d’un projet de NFT, qu’il a partagé à ses millions d’abonnés sur Twitter. Depuis, le projet est tombé dans l’oubli. Les fondateurs sont accusés d’être partis avec la caisse, volant l’argent des investisseurs.

Quel est le lien entre le footballeur star de l’équipe de France Paul Pogba et des travailleurs ruinés ? La réponse n’est malheureusement pas réjouissante : un projet de NFT qui a tourné à l’arnaque. C’est la conclusion d’une enquête parue le 1er mars 2023 dans le média sportif The Athletic. Le journaliste Joey D’Urso, qui a mené l’enquête, a interviewé des victimes de CryptoDragon, un projet qui a payé le milieu de terrain pour faire sa publicité — et qui a mené à la ruine de certains de ses fans.

🚨Exclusive: in Istanbul I interviewed a Turkish motorcycle courier who lost three months' wages on an NFT scheme promoted by Paul Pogba, one of the world's most famous footballers.

“I can’t buy anything. I can’t do anything. I’m just working, working.”https://t.co/7tC3oMuNys

— Joey D'Urso (@josephmdurso) March 1, 2023

Ce contenu est bloqué car vous n’avez pas accepté les cookies et autres traceurs. Ce contenu est fourni par Twitter.
Pour pouvoir le visualiser, vous devez accepter l’usage étant opéré par Twitter avec vos données qui pourront être utilisées pour les finalités suivantes : vous permettre de visualiser et de partager des contenus avec des médias sociaux, favoriser le développement et l’amélioration des produits d’Humanoid et de ses partenaires, vous afficher des publicités personnalisées par rapport à votre profil et activité, vous définir un profil publicitaire personnalisé, mesurer la performance des publicités et du contenu de ce site et mesurer l’audience de ce site

Il est important de préciser que Paul Pogba n’est pas directement lié au projet. Il a cependant été payé pour en faire la publicité sur son compte Twitter, comme on peut le voir avec la présence du hashtag #Ad (publicité, en anglais) dans l’un de ses tweets.

Comme l’écrit le journaliste, « ce n’est pas juste de se focaliser sur Paul Pogba. Beaucoup d’autres joueurs ont fait la promotion d’arnaques qui ont ruiné des fans de football. » Joey D’Urso blâme aussi « les sites comme Forbes, Yahoo Finance et Bloomberg, qui ont partagé leur communiqué de presse sans vérifier ce que les projets sont ». « J’ai vu de nombreux exemples comme celui-là, avec des arnaques complètes, qui mettent des liens vers ces articles pour les faire apparaitre comme crédibles. »

Un projet de « dragons NFT » soutenu par Paul Pogba

VIDEO: Voici comment Paul Pogba se retrouve ruiné dans sa carrière I magazine du savoir
magazine du savoir

Le début de l’histoire remonte au 15 novembre 2021, lorsque Paul Pogba partage sur son compte Twitter une courte vidéo de lui. « Je suis ravi de vous annoncer mon partenariat avec le phénoménal projet Cryptodragon », peut-on l’entendre dire dans la vidéo, dans laquelle il parle également d’un record de vente qui aurait été établi par les porteurs du projet. « C’est la première fois que j’achète un NFT, c’est énorme. Je vais avoir des œufs de dragons, et je vais être le père des dragons », explique-t-il en souriant.

Father of Dragons is here! I am happy to announce our partnership with @cryptodragons – the NFT champion. Can’t wait to get my first ever NFT – an Egg with a Dragon inside.#cryptodragons #NFT #dragons #ad pic.twitter.com/31cxXi8Wog

— Paul Pogba (@paulpogba) November 15, 2021

Ce contenu est bloqué car vous n’avez pas accepté les cookies et autres traceurs. Ce contenu est fourni par Twitter.
Pour pouvoir le visualiser, vous devez accepter l’usage étant opéré par Twitter avec vos données qui pourront être utilisées pour les finalités suivantes : vous permettre de visualiser et de partager des contenus avec des médias sociaux, favoriser le développement et l’amélioration des produits d’Humanoid et de ses partenaires, vous afficher des publicités personnalisées par rapport à votre profil et activité, vous définir un profil publicitaire personnalisé, mesurer la performance des publicités et du contenu de ce site et mesurer l’audience de ce site

La vidéo, qui compte aujourd’hui près de 200 000 vues, a motivé un grand nombre de personnes à investir dans le projet. Berat Kurnza, une des victimes qui a parlé au journaliste, raconte qu’il a décidé d’investir, avec son cousin, « principalement » à cause de Paul Pogba. « Nous pensions qu’il connaissait les personnes derrière le projet, que c’était quelque chose de légitime. »

Peu après la publication du tweet, en fin d’année 2021, le projet décolle. D’après The Athletic et les données d’OpenSea, le populaire site de vente de NFT, les CryptoDragons se vendent au prix fort : des millions de dollars ont été investis dans la collection.

Les CryptoDragons devaient faire partie d’un vaste projet : les utilisateurs achetaient des NFT d’œufs de dragons, qui finissaient par éclore. Ils pouvaient alors affronter d’autres dragons en combat, ou bien choisir de faire « s’accoupler » leurs dragons afin de donner naissance à d’autres.

Malgré les promesses des créateurs, les NFT perdent rapidement en valeur. Tandis que, dans sa vidéo, Paul Pogba parle d’un NFT vendu plus d’une trentaine d’ETH (la crypto-monnaie associée à la blockchain Ethereum), en avril 2022, quelques mois plus tard, le prix moyen d’une vente est de 0,6 ETH. Une baisse désastreuse pour les investisseurs, comme Berat Kurnaz. Il raconte avoir investi et perdu près de 2 000 dollars, l’équivalent de trois mois de salaire pour lui. Il n’est pas le seul : le journaliste a parlé à d’autres victimes, qui n’ont pas souhaité être nommées, et ont perdu entre 6 000 et 24 000 dollars.

La page d'accueil du site du projet CryptoDragons // Source : Capture d'écran Numerama
La page d’accueil du site du projet CryptoDragons. // Source : Capture d’écran Numerama

Les fondateurs du projet CryptoDragons ont disparu

VIDEO: L'homme qui a ruiné la carrière de Pogba
Histoires FC - Oh My Goal

Aujourd’hui, le compte Twitter du projet n’est plus actif depuis des mois. Le dernier message date d’août 2022 : les créateurs du projet y annoncent une collaboration avec la blockchain Polygon. Depuis, silence radio sur le site. Même chose sur le groupe Discord du projet, où le dernier message d’un modérateur date du mois de septembre, et dans lequel il est juste question de « problèmes techniques » que rencontrerait le site.

Depuis, sur le Discord, de nombreuses personnes font part de leur déception. Elles estiment qu’il s’agit d’un « rug pull », un type d’arnaque où les créateurs d’un projet partent avec la caisse, en laissant derrière eux toute une communauté prise au dépourvu.

Selon une personne interviewée dans l’enquête, vers le mois de février, les créateurs du projet auraient « retiré 800 ETH », équivalent à ce moment-là à 2 millions de dollars. Nari, une Canadienne souvent présentée comme l’une des co-fondatrices du projet sur Twitter, n’est depuis plus joignable. Des interviews d’elle auraient été effacées de YouTube, rapporte The Athletic.

Les arnaques aux NFT sont devenues monnaie courante. Avec l’explosion de leur popularité en 2021, ces tokens ont attiré toute une foule de curieux cherchant à se faire de l’argent rapidement. Mais, le milieu des NFT a également constitué une opportunité en or pour les escrocs, qui ont monté de nombreux projets frauduleux pour attirer les investissements d’utilisateurs, parfois peu informés sur les risques et en recherche de profit.


Abonnez-vous gratuitement à Artificielles, notre newsletter sur l’IA, conçue par des IA, vérifiée par Numerama !

Sources


Article information

Author: Deborah Greene

Last Updated: 1698329881

Views: 886

Rating: 4.9 / 5 (77 voted)

Reviews: 97% of readers found this page helpful

Author information

Name: Deborah Greene

Birthday: 1990-10-27

Address: PSC 4732, Box 1609, APO AE 77070

Phone: +3550200368292936

Job: SpaceX Engineer

Hobby: Juggling, Fishing, Chess, Soccer, Astronomy, Dancing, Sewing

Introduction: My name is Deborah Greene, I am a skilled, resolute, Open, risk-taking, irreplaceable, Precious, lively person who loves writing and wants to share my knowledge and understanding with you.